DAME DE SHANGAI ex BORDEAUX ex ESSO BORDEAUX ex ESSO ROUEN

Chantiers:
ACHS "Ateliers et Chantiers de la Haute Seine"

DAME DE SHANGAI ex BORDEAUX ex ESSO BORDEAUX ex ESSO ROUEN

Messagepar Alain Marie » Dim 10 Jan 2016 09:55

Bonjour,
Je vous fait partager 2 photos que j'ai eu l'occasion de prendre cet été.
Mais à vous de le placer dans la bonne rubrique ( ce n'est pas un 38m) et de compléter.
Je pensais 1959 et je lis 1950 sur la photo, on a aussi je pense son matricule




Louis
Alain Marie
Membre regulier
Membre regulier
 
Messages: 459
Inscription: Mer 20 Juin 2012 04:06

Re: DAME DE SHANGAI ex BORDEAUX ex ESSO BORDEAUX ex ESSO ROU

Messagepar Orvanne » Dim 10 Jan 2016 10:45

Oui mis en bateau Seine,

Alain-Marie y a pensé car il y avait une confusion avec ESSO PORT-MARLY

Quand à la date, c'estr bizarre il n'apparait pas comme ESSO sur le veritas 1955, ni sur 1965!

Guy
VOIR & SAVOIR le FLUVIAL
Avatar de l’utilisateur
Orvanne
Visiteur indispensable
Visiteur indispensable
 
Messages: 12697
Inscription: Jeu 6 Juil 2006 18:22
Localisation: Viroflay (78)

Re: DAME DE SHANGAI ex BORDEAUX ex ESSO BORDEAUX ex ESSO ROU

Messagepar Alain Marie » Dim 10 Jan 2016 10:56

Merci
Le matricule est-il bien P-14160-F ?
Sur l'annonce pour la vente il y avait 1959 comme année de construction, il est peint 1950.
Alors qui croire ?
Louis
Alain Marie
Membre regulier
Membre regulier
 
Messages: 459
Inscription: Mer 20 Juin 2012 04:06

Re: DAME DE SHANGAI ex BORDEAUX ex ESSO BORDEAUX ex ESSO ROU

Messagepar Orvanne » Dim 10 Jan 2016 11:08

Oui, bien 14160 matricule datant de 1959,

on le retrouve sur le document de la flotte citerne petroliere de 1972,
ESSO BORDEAUX P14160 53,75x7,86m 1030t ACHS de 1959 (mais attention pas mal d'erreurs sur ce doc.)

mais etait peut etre non immatriculé fluvial de 1950 à 1959 (restant estuaire à Rouen??)ce qui explique aussi pas sutr le veritas 55

Guy
VOIR & SAVOIR le FLUVIAL
Avatar de l’utilisateur
Orvanne
Visiteur indispensable
Visiteur indispensable
 
Messages: 12697
Inscription: Jeu 6 Juil 2006 18:22
Localisation: Viroflay (78)

Re: DAME DE SHANGAI ex BORDEAUX ex ESSO BORDEAUX ex ESSO ROU

Messagepar Orvanne » Lun 11 Jan 2016 10:31

Pour la motorisation lors de sa vente par ESSO on a un MAN de 400CV



J'avais trouvé cette annonce suite à l'article sur les ESSO (dont je n'ai toujours pas ecrit la seconde partie)

Guy
VOIR & SAVOIR le FLUVIAL
Avatar de l’utilisateur
Orvanne
Visiteur indispensable
Visiteur indispensable
 
Messages: 12697
Inscription: Jeu 6 Juil 2006 18:22
Localisation: Viroflay (78)

Re: DAME DE SHANGAI ex BORDEAUX ex ESSO BORDEAUX ex ESSO ROU

Messagepar Craponne » Mar 19 Jan 2016 16:05

Orvanne a écrit:Oui, bien 14160 matricule datant de 1959,

on le retrouve sur le document de la flotte citerne petroliere de 1972,
ESSO BORDEAUX P14160 53,75x7,86m 1030t ACHS de 1959 (mais attention pas mal d'erreurs sur ce doc.)

mais etait peut etre non immatriculé fluvial de 1950 à 1959 (restant estuaire à Rouen??)ce qui explique aussi pas sutr le veritas 55

Guy


Bonjour Orvanne ,
il est par contre présent sur les BV de 1982 et 1984 P14160. Il à changé de devise de ESSO ROUEN en ESSO BORDEAUX en 1976 les dimensions y diffèrent très légèrement par rapport au registre de la flotte citerne pétrolière que tu cites : 53.40x7.80x3.50 Chantiers des Ateliers de la haute seine motorisé par un MAN de 1958 de 400 cv port 790t ce qui équivaut au 1030 m3 des citernes.
Craponne
Avatar de l’utilisateur
Craponne
Membre regulier
Membre regulier
 
Messages: 454
Inscription: Lun 4 Jan 2016 05:43

Re: DAME DE SHANGAI ex BORDEAUX ex ESSO BORDEAUX ex ESSO ROU

Messagepar le photographe » Mer 28 Déc 2016 18:29

Bonsoir,

je viens de voir ce bateau il y a deux jours dans les bassins à flot de bordeaux , il se nomme actuellement "la dame".

Christian
le photographe
Membre regulier
Membre regulier
 
Messages: 588
Inscription: Sam 10 Nov 2012 16:49

Re: DAME DE SHANGAI ex BORDEAUX ex ESSO BORDEAUX ex ESSO ROU

Messagepar kikicmr » Lun 13 Fév 2017 21:05

Présentation de l'ESSO ROUEN dans la Revue de la Navigation intérieure et rhénane du 10 avril 1959, à l'occasion de sa mise à l'eau :

Un nouvel automoteur citerne de 800 t


Ce nouveau type d'automoteur, construit par les Ateliers et Chantiers de la Haute Seine pour compte de la société Esso, a été conçu dans le but d'obtenir le maximum de port en lourd pour la navigation en Seine, de Paris à l'embouchure, en empruntant les petites écluses.

Les dimensions se trouvant ainsi imposées, le déplacement ne pouvait dépasser un maximum compatible avec la puissance installée. L'augmentation de port en lourd - qui peut être considérée comme le maximum actuellement réalisable - résulte : d'une part, de l'allongement de la flottaison ; d'autre part, de l'allègement de la coque.

Le bateau répond aux règlements pour transport des produits blancs et noirs, et sa construction a été exécutée sous la surveillance spéciale du Bureau Véritas.

Les caractéristiques principales sont les suivantes : longueur d'encombrement hors tout 53 m 75, largeur hors défenses 7 m 85, creux au pont principal 3 m 50, volume total des citernes 1.000 m3, port en lourd en essence 725 t, tirant d'eau correspondant 2 m 70 environ, port en lourd en produits noirs 800 t, tirant d'eau correspondant 2 m 95 environ, puissance du moteur 400 CV, vitesse en pleine charge 15 km/h.

Aspect général

L'aspect général diffère assez sensiblement des types courants d'automoteurs de mêmes dimensions, et s'éloigne tout à fait du genre « chaland» pour s'apparenter à celui des « caboteurs modernes ».

Le bateau est à étrave formée sans saillie extérieure ; l'arrière est du type « croiseur ».

La tonture est relativement prononcée, l'avant et sa fargue sont tulipés. Le pont arrière est surélevé en forme de dunette, très dégagé, et l'ensemble des superstructures, qui comprend la timonerie et les différents accès forme un groupe compact en avant de la dunette. La timonerie est bordée d'un pavois plein avec lisse en bois.

L'automoteur est du type à trunk laissant en abord un large passavant pour la circulation.

Construction

La coque est construite suivant règlement Véritas, matériaux réceptionnés.

La construction est réalisée par soudure électrique pour 85 % environ des assemblages ; seuls, le bordé AV. et les hauts du bordé AR. sont rivés.

La construction a été réalisée par panneaux préfabriqués entièrement exécutés en atelier dans les meilleures conditions ; tout le découpage a été fait au mégathome et tous les joints des tôles à franc-bord à l'unionmelt.

Une particularité réside dans l'emploi, pour les varangues et les porques, de profilés crénelés, obtenus par découpage de fers U. Cette solution présente un triple avantage :

- allègement à résistance égale,

- soudure continue autour des zones de contact profilé-tôle,

- les évidements des profilés forment des anguillers de grande section pour la circulation du chargement en fin de pompage.

De plus, sur le cloisonnement transversal et longitudinal, les renforts sont constitués par des fers à boudin d'un très bon rapport poids/résistance.

La construction soudée et l'emploi de profilés appropriés a permis de faire sur le poids de coque une économie de près de 6 %.

Ballastage

La navigation à lège peut être obtenue sans introduction d'eau dans les citernes. Des Water Ballast AV., M. et AR. de grand volume ainsi que des cofferdams sont réservés à cet effet.

Ces W.B., pris sur des espaces inoccupés, ne réduisent en rien le volume qui est réservé au chargement.

Aménagements

Les aménagements sont prévus pour rendre l'habitabilité à bord aussi confortable que possible.

L'aménagement A V. permet de loger deux ménages, celui de l' AR. est réservé au capitaine. La dunette, qui permet d'utiliser toute la largeur de l'A.R., ainsi que la forme croiseur, contribuent à rendre ce dernier particulièrement spacieux pour un bateau de ce genre.

Le capitaine dispose d'une entrée, d'une cuisine moderne, d'une salle à manger et de deux chambres dont l'une avec lit de milieu et d'une toilette. Une cabine d'armateur est également installée dans la dunette.

WC. et douches sont prévus pour tout l'équipage. Les logements AR. comportent le chauffage central.

Tuyautages

Tous les tuyautages sont à l'intérieur des compartiments.

Deux pompes sont prévues pour assurer, conformément aux règlements, l'une le déchargement, l'autre le service d'assèchement et de ballast. Elles sont toutes deux entraînées par un moteur auxiliaire et placées dans le compartiment moteur.

Accessoires - Armement

A noter, en particulier, le gouvernail, qui est caréné et suspendu, et dont la manœuvre s'effectue au moyen d'un appareil à gouverner mécanique, brevet RS, commandé par le moteur de propulsion. La manœuvre de la roue s'effectue sans effort, ce qui est particulièrement intéressant pour une unité de ce tonnage. Une manœuvre à bras de secours instantanée est prévue.

Toute la transmission de gouvernail: secteur, arbres de transmission, est placée sous le pont, dégageant entièrement le pont dunette. Détail particulier : caisses à flexibles incorporées au trunk, tabernacle sur l'AR. de celui-ci.

Grue de bachot légère en forme de bossoir.

Appareil moteur

L'appareil moteur est constitué par un moteur M.A.N. type G 5 V 30/45 de 400 CV à 375 t./m. avec renversement de marche Renk. Il est placé dans un compartiment spacieux et bien aéré. Les commandes s'effectuent depuis la timonerie.

kikicmr

Avatar de l’utilisateur
kikicmr
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 7236
Inscription: Dim 31 Jan 2010 20:37
Localisation: 54

Re: DAME DE SHANGAI ex BORDEAUX ex ESSO BORDEAUX ex ESSO ROU

Messagepar le photographe » Sam 13 Jan 2018 09:05

Bonjour,

voici des compléments photo pour faire taire d'anciennes polémiques.
Une photo prise par mes soins en 1992 ou l'on voit ESSO BORDEAUX dans le port fluvial de Bordeaux. Désolé de ne pas avoir fait mieux à l'époque, ce n'est qu'après coup qu'on se dit qu'on a loupé quelque chose comme une vue d'ensemble par exemple.
Une seconde photo prise en décembre 2016 au niveau des bassins à flot ou on peut lire sans doute possible que la nouvelle devise de ce bateau c'est LA DAME

Christian
le photographe
Membre regulier
Membre regulier
 
Messages: 588
Inscription: Sam 10 Nov 2012 16:49

Re: DAME DE SHANGAI ex BORDEAUX ex ESSO BORDEAUX ex ESSO ROU

Messagepar le photographe » Sam 13 Jan 2018 09:21

Bonjour ,

finalement j'ai retrouvé la vue d'ensemble avec en plus le VIRTUS en premier plan que j'ai posté dans le bon sujet.
ESSO BORDEAUX servait de ponton d'amarrage à l'époque de la prise de vue.

Christian
le photographe
Membre regulier
Membre regulier
 
Messages: 588
Inscription: Sam 10 Nov 2012 16:49

DAME DE SHANGAI ex BORDEAUX ex ESSO BORDEAUX ex ESSO ROUEN

Messagepar Alain Marie » Dim 14 Jan 2018 21:17

Bonsoir.
Merci pour les photos.
Le ponton d’amarrage est constitué par les 2 anciens chalands du Port Autonome qui sont mouillés.
On aperçoit une passerelle pour aller de l’un à l’autre. La passerelle qui va à terre n’est pas visible.
Paul quelle a été la vie de ce bateau après le pétrole ? Sur la photo, je ne le vois pas équipé pour le gravier.
Louis.
Alain Marie
Membre regulier
Membre regulier
 
Messages: 459
Inscription: Mer 20 Juin 2012 04:06

Re: DAME DE SHANGAI ex BORDEAUX ex ESSO BORDEAUX ex ESSO ROU

Messagepar pinquet paul » Mar 16 Jan 2018 09:36

Sur ces dernières photos , il a pour devise "Bordeaux" on voit qu' "Esso" est barbouillé en gris , il venait d’être racheté par G.T.M. qui n'en n'ont rien fait . Chronologiquement , après "Esso Bordeaux" en pétrole , Jean Claude Roland l'achète ,il devient "Bordeaux" et commence à le transformer en bateau restaurant comme il vient de faire avec le "Bel Ami" mais le "Bel Ami" ne travaille pas tant que ça donc il décide de tout vendre , le "Bel Ami" vendu à Paris et le "Bordeaux" à G.T.M. (qui le revend par la suite direction les docks en restaurant chinois).
à l'époque de ces dernières photos , il restait encore 5 chalands du port qui constituaient le ponton.
pinquet paul
Membre regulier
Membre regulier
 
Messages: 389
Inscription: Sam 27 Fév 2010 11:31

Re: DAME DE SHANGAI ex BORDEAUX ex ESSO BORDEAUX ex ESSO ROU

Messagepar CITERNA 12 » Jeu 18 Jan 2018 13:01

Merci à kkicmr pour la description qu'il a fait suivre, avec son lot de vocabulaire "à déchiffrer".
Effectivement c'est une bonne optimisation de capacité. Le CITERNA 12, construit sur le même chantier en 54/55, n'emportait que 1100 m. cubes alors que son encombrement était 80 × 8,65 m. Il est vrai qu'ayant d'autres "eaux" à affronter, il avait plus de "formes" et des superstuctures plus confortables.
CITERNA 12
Membre regulier
Membre regulier
 
Messages: 700
Inscription: Mer 15 Jan 2014 09:21

Re: DAME DE SHANGAI ex BORDEAUX ex ESSO BORDEAUX ex ESSO ROU

Messagepar kikicmr » Ven 19 Jan 2018 18:44

Avec plaisir, ravi que ça te plaise ! :D
kikicmr

Avatar de l’utilisateur
kikicmr
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 7236
Inscription: Dim 31 Jan 2010 20:37
Localisation: 54


Retourner vers De VILLENEUVE le ROI

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité