Page 1 sur 1

CGTVN sans numéro et sans cabine

MessagePosté: Mer 25 Jan 2017 22:46
par Craponne
Ces merveilleux fous roulants dans leur drôle de machine :mrgreen:

Mais à quoi servait donc cette machine sans pilote :1869: qu’attendais kikicmr ?


Re: CGTVN sans numéro et sans cabine

MessagePosté: Sam 28 Jan 2017 20:04
par kikicmr
Mais oui, là est la question : A QUOI SERVAIT-ELLE ?

Intéressant sur tes photos, on aperçoit le système qui la relie à la machine qui est derrière ! (si l'on peut parler d'avant et d'arrière sur ces machines qui circulaient aussi bien dans un sens que dans l'autre)

Re: CGTVN sans numéro et sans cabine

MessagePosté: Dim 29 Jan 2017 00:27
par Obbe
N'est ce pas tout simplement un truck c'est à dire un châssis moteur que l'on attelait à un tracteur normal pour augmenter la puissance de traction. Le truck est alimenté en courant par le tracteur. S'il y a un câble de liaison. ........
La SNCF avait ce style de machines sur les triages (C61000/TC61100 et BB64XXX/TBB64XXX)

Re: CGTVN sans numéro et sans cabine

MessagePosté: Dim 29 Jan 2017 00:55
par Craponne
Obbe a écrit:N'est ce pas tout simplement un truck c'est à dire un châssis moteur que l'on attelait à un tracteur normal pour augmenter la puissance de traction. Le truck est alimenté en courant par le tracteur. S'il y a un câble de liaison. ........
La SNCF avait ce style de machines sur les triages (C61000/TC61100 et BB64XXX/TBB64XXX)


J'imaginais bien que c'était un truc mais un truck; alors là alors je tombe des nues. L'hypothèse est intéressante. Il n'avait pas en effet de trolley. Maintenant pouvait-il se doter d'un câble pour le relier à un tracteur classique ?

IMG_1981_juillet_Mauvage8Canal_Marne au Rhin_Locotracteurs CGTVN N°E574 (7)-câble .jpg
Le câble du Truck ?
IMG_1981_juillet_Mauvage8Canal_Marne au Rhin_Locotracteurs CGTVN N°E574 (7)-câble .jpg (21.36 Kio) Vu 1375 fois


C'est possible. Du reste qu'est-ce que ce truc (oui sans "k") entouré d'un rond peint de couleur différente ? La prise ?

IMG_1981_juillet_Mauvage8Canal_Marne au Rhin_Locotracteurs CGTVN N°E574 - E2004 (9)-raccord câble  (Copier).jpg
La prise ?
IMG_1981_juillet_Mauvage8Canal_Marne au Rhin_Locotracteurs CGTVN N°E574 - E2004 (9)-raccord câble (Copier).jpg (28.19 Kio) Vu 1375 fois


Papidema à l'aide :mrgreen:

Re: CGTVN sans numéro et sans cabine

MessagePosté: Dim 29 Jan 2017 09:19
par papidema
Pouf... Pouf... Me voilà, j'ai couru et je suis essoufflé, laissez moi reprendre ma respiration.
Mais je ne suis pas le génie de la lampe d'Aladin, je ne crois pas être capable de résoudre le mystère, par contre philosopher dessus, on peut essayer.
Je propose à Eddy d'ouvrir une rubrique Zones d'Observation des Faits, ZOF et qui s’appellerait le fil aux ZOF.

Quoi ? Où ? Quand ? Comment ? Pourquoi ?


Quoi ? Je suis d'accord avec Obbe. C'est visiblement un renfort destinée à la machine E 574 (on devine le numéro partiellement caché par le coude du monsieur en chemise à rayures et en Adidas) 7 KW. Quand à la machine sans numéro et sans cabine elle devrait être logique ment un de 7 KW aussi. Pourquoi "sacrifier" une de 14 ou 22 KW qui pouvaient faire le boulot toutes seules.

Où ? Uniquement à la voûte de Foug. Ça sent l'expérimentation et le fait que ça n'ait pas été fait ailleurs indiquerait bien que l'expérience n'a pas été concluante.

Quand ? Je n'ai pas la date des photos mais je pense que c'est tout à la fin de la CGTVN vers la fin des années 60 ou même en 80 quand l'ONN avait repris ce qui devait rester en service. Il y a un indice. Le E 1606 (14 KW, un des plus puissants) était affecté au bief entre Bourg et Comin et Berry au Bac. Avec la diminution des clients, celle subséquente du matériel et du personnel, les tracteurs restants ont été réaffectés là où on en avait besoin et c'était le cas au passage des voûtes à traction obligatoire comme Foug pour tractionner des rames. Le 1606 montre sur le fil "La série de machines à Foug" que le coin de sa cabine a été modifié récemment, la peinture n'est pas encore refaite.
La suppression de la cabine du truck est probablement récente et a été faite dans un autre atelier que les autres de Foug, c'était une opération hors des habitudes, qui a entrainé une nouvelle peinture, Et il n'avaient pas exactement la même peinture. On trouve assez de couleurs différentes selon les lieux et les époques.

Pourquoi ? La CGTVN faisait constamment des recherches pour améliorer sa productivité. Ex à la même époque l'opération Bar-Med (et pas barmaid, il se servaient tout seuls) visait le même but, Faire plus avec ce qui reste. Là il économisaient un conducteur et recyclaient un tracteur qui aurait fini à la casse en bon état de marche. En bref, avec deux tracteur de 7 KW on en fait un de 14.

Comment ? Là, pas facile. Il fallait une liaison mécanique et une liaison électrique avec l'autre machine. D'accord avec Kiki sur le trou à l'avant. (J'ai décidé tout seul que le moteur était devant et la cabine derrière, ce qui n’empêche pas de circuler en marche arrière) Il fallait aussi installer un contrôleur pour le truck dans l'autre machine, où un seul qui commande les deux machines. Le truck n'a plus de freins, ceux de la machine principale devaient suffire. Il manque une photo du truck coté canal pour voir l'ancienne porte de la cabine et si possible à l'intérieur. j'en ai une prise depuis un bateau http://papidema.fr/traction_vn_3.php#Mennessis (Photo des années 80 fournie par Muriel Degrave, merci) où on voit qu'une plaque a été soudée par-dessus la carcasse et bien repeinte (tout à droite de la photo à coté du gamin assis par terre) Ça montrerait qu'il s'agit d'un tracteur récupéré et pas une machine construite comme ça. Sur les photos de Craponne le truck est équipé de lests avant et arrière sur le dessus. Ces lests sont absents sur les photos que j'avais. L'expérience a duré un certain temps et il y a eu des corrections. Le tube gris fait penser à un fourreau pour le câble de liaison électrique mais il est vide, il manque la prise. On dirait que c'est abandonné, mais l'équipage double est placé en première ligne pour partir sous la voûte. ???
Et pour la liaison mécanique on ne voit rien. Tu as raison Craponne, quand on fait des photos on ne sait jamais à quoi ça va servir 30 ou 40 ans après, mais c'est très bien de les avoir.

Expérience non concluante ? Plus d'utilité avec la diminution de la navigation et l'autorisation de passer au moteur sous la voûte ? Encore une idée mise au placard. Si ça reprend on fabriquera un tracteur autonome ou commandé à distance.
Comme tout les philosophes, (j'en suis un pour de rire) avec une petite question, j'en fait plusieurs. Est-on avancé ? A vous d'en juger.
Je me pose une question sur la façon dont travaillaient les deux conducteurs d'un équipage en double traction ordinaire. Il devait y en avoir un qui ne faisait que toucher aux commandes que quand et comment lui disait celui qui devait être le chef. Sinon quel bordel.

Gérard

Re: CGTVN sans numéro et sans cabine

MessagePosté: Dim 29 Jan 2017 12:06
par Marcel21
Bon dimanche à tous.
On m'a dit que, c'est la poule qui fit lo zof.
Pour la machine truc je pense que l'adhérence était mieux répartie sur quatre essieux que sur deux
on évitait le patinage et on économisait un machiniste
La série des BB de 1 à 80 SNCF avait pour surnom les biquettes.

Re: CGTVN sans numéro et sans cabine

MessagePosté: Dim 29 Jan 2017 14:47
par papidema
Je me suis trompé à propos des lests, j'avais mal regardé les dates.
Avant juillet 1980 il y avait des lests avant et arrière sur le truck http://papidema.fr/accueil/canal/elecra/appsancab.php ( Le E 1606 n'était pas là.)
et en juillet 81 il n'y en avait plus. Photos de Craponne. Pourquoi les a t-on enlevés. Mais il reste le poids de la machine. Toutes sont à adhérence totale. Sous les voûtes la voie était toujours humide, d'où un patinage plus probable. Mais c'est vrai on a fait une BB à deux bogies indépendantes avec deux 0B0.
Je n'ai jamais entendu de surnom du genre de ceux, savoureux, que donnaient les cheminots. Mais les conducteurs de la CGTVN n'avaient pas de tendresse particulière pour leurs machines.
En regardant mieux les photos de Craponne je constate aussi que la jante du truck est rouillée. Il n'a pas beaucoup roulé récemment et ça n'a pas dû s'arranger.
Cot cot cot ! Ai-je bien (ré)pondu ?

Re: CGTVN sans numéro et sans cabine

MessagePosté: Dim 29 Jan 2017 16:20
par Marcel21
Excellant ta réponse papidema j'aime bien quand l'humour côtoie la technique.
IL ne manque plus qu'une jolie toile pour le printemps allez les artistes, qui se dévoue?

Re: CGTVN sans numéro et sans cabine

MessagePosté: Dim 29 Jan 2017 17:34
par Craponne
papidema a écrit:Il manque une photo du truck coté canal pour voir l'ancienne porte de la cabine et si possible à l'intérieur.


Hélas mis a part celle-ci déjà publiée ici dans le post sur la 574 je n'en ai pas pris d'autres, à si j'avais su à l'époque :( ...

Et même à la loupe je ne vois pas de trace de la porte qui prouverait le réemploi de cette machine.

Un grand MERCI papidema pour toutes ces explications.

Re: CGTVN sans numéro et sans cabine

MessagePosté: Dim 29 Jan 2017 22:00
par papidema
Ce n'était pas une critique, c'est normal qu'on ne devine pas ce qui peut arriver 30 ans plus tard. La photo sur le E 574 montre bien que les tracteurs sont sur la voie principale et pas sur une voie de garage comme sur d'autres photos. Donc l'équipage avec le truck était bien en première ligne pour partir sous la voûte. Avec les jantes rouillées ça montre que les bateaux devaient déjà passer au moteur.
Quant au démontage d'une ancienne cabine, j'ai vu après avoir écrit que les cornières de liaison entre cabine et carcasse sont bien là. On en voit une à gauche de la main de l'homme aux Adidas. Ce serait bizarre qu'on ait fabriqué une machine sans cabine avec tout ce qu'il faut pour en accrocher une.
T'as vu le dessin que j'ai fait sur la page http://papidema.fr/accueil/canal/elecra/appsancab.php avant que je connaisse l'existence du sans-cabine ? A tous les coups c'est celui-là dont la cabine était accidentée :lol: Le numéro c'est n'importe quoi. :?

Re: CGTVN sans numéro et sans cabine

MessagePosté: Lun 30 Jan 2017 23:38
par Craponne
oui papidema j'ai bien vu ton dessin. J'aime bien l'idée qu'il puisse s'agir de celui-là. J'adore même, cette manière d’écrire l'histoire à l'aide d'infos diversement recueillies, de documents, ou de témoignages. Je suis même définitivement acquis à l'idée que c'est la seule explication plausible :mrgreen:

Cela me fait penser au dernier ouvrage de Frédéric VITOUX "Au rendez-vous des Mariniers" Fayard 2016; ou l'auteur sur la base de faits nous conte une bien belle histoire.

J'avais noté également ces cornières qui semblent en effet montrer la préexistence d'une cabine. Celle-là même du locotracteur qui s'est abîmé l'angle d’icelle dans la voûte :1757: .

Re: CGTVN sans numéro et sans cabine

MessagePosté: Mar 7 Fév 2017 18:11
par papidema
Bonjour

Je viens de mettre en ligne mes dernières cogitations au sujet du tracteur sans cabine de Foug.
http://papidema.fr/maj.html

La contemplation attentive des photos de Craponne en HD, m'a permis de voir que j'ai dit des bêtises plus haut. Il y avait des détails que je n'avais pas bien vus.

Et n'hésitez pas si ce n'est pas clair.

Re: CGTVN sans numéro et sans cabine

MessagePosté: Mer 8 Fév 2017 20:18
par kikicmr
ouaaaaawwww !!!! trois jours que je n'avais pas été voir le tableau des mises à jour, et je me retrouve avec 5 pages de retard ! :shock: :shock: :shock:

Re: CGTVN sans numéro et sans cabine

MessagePosté: Jeu 9 Fév 2017 08:29
par papidema
Oui, mais j'ai 7208 message de retard sur toi et sur ce faux rhum. mais pendant quelques heures ça fera 7207.

Re: CGTVN sans numéro et sans cabine

MessagePosté: Jeu 9 Fév 2017 10:39
par Orvanne
Merci papidema, perso je regarde presque tous les jours, mais la c'est la frustration quand il n'y a pas de nouveau!

Guy